Baromètre de l’esprit critique

par | 18/04/2022 | Non classifié(e)

Universcience, l’établissement public qui regroupe La Cité des sciences et de l’industrie et le Palais de la découverte a pris l’initiative de créer un baromètre de l’esprit critique.


Les questions posées dans ce baromètre se répartissent en trois thèmes : le rapport des Français à la science, les sources d’informations choisies par les Français, et leur rapport avec le débat d’idées.
Dans le cadre d’un article de présentation, on peut retenir quelques faits :

  • Il n’y a pas de divorce flagrant entre les Français et la science. Ainsi, une très large majorité d’entre eux voit la science comme permettant de développer des nouvelles technologies utiles à tous (88 %), de mieux comprendre notre monde (87 %), d’améliorer nos conditions de vie (85 %). Triple plébiscite plutôt encourageant.
  • En contrepoint, les Français montrent une méconnaissance notable de ce qu’est une théorie scientifique puisque 53% d’entre eux ne la distinguent pas d’une simple hypothèse parmi d’autres. On peut dès lors se questionner sur la connaissance des Français en matière de démarche scientifique.
  • S’il n’y a pas de divorce entre les Français et la science, ils se montrent plus réservés sur l’intégrité des scientifiques et 53 % d’entre eux doutent de leur indépendance. Est-ce une attitude ancrée de longue date ou bien la conséquence d’une crise sanitaire porteuse d’une intense infodémie1 et d’une multiplication de discours polémiques ?
  • Les sources d’informations préférées des Français sont la télévision et internet, vecteurs des images qu’ils recherchent.
    Les auteurs du baromètre définissent l’esprit critique : la capacité à trier et qualifier l’information disponible, à élaborer son propre jugement, à mettre en question ses convictions et, au bout du compte, à penser librement. Lorsqu’ils demandent aux Français de définir l’esprit critique à leur tour, ils répondent qu’il s’agit d’être capable de changer d’avis (52 %), raisonner logiquement et rationnellement (51 %) et être capable d’échanger avec des personnes aux idées différentes (50 %).

    Pour avoir une connaissance complète des résultats de ce baromètre, voici le lien.

    1 https://fr.wikipedia.org/wiki/Infodémie

Article écrit par CD

Articles du blog

Baromètre de l’esprit critique

Universcience, l’établissement public qui regroupe La Cité des sciences et de l’industrie et le Palais de la découverte a pris l’initiative de créer un baromètre de l’esprit critique.


Les questions posées dans ce baromètre se répartissent en trois thèmes : le rapport des Français à la science, les sources d’informations choisies par les Français, et leur rapport avec le débat d’idées.
Dans le cadre d’un article de présentation, on peut retenir quelques faits :

  • Il n’y a pas de divorce flagrant entre les Français et la science. Ainsi, une très large majorité d’entre eux voit la science comme permettant de développer des nouvelles technologies utiles à tous (88 %), de mieux comprendre notre monde (87 %), d’améliorer nos conditions de vie (85 %). Triple plébiscite plutôt encourageant.
  • En contrepoint, les Français montrent une méconnaissance notable de ce qu’est une théorie scientifique puisque 53% d’entre eux ne la distinguent pas d’une simple hypothèse parmi d’autres. On peut dès lors se questionner sur la connaissance des Français en matière de démarche scientifique.
  • S’il n’y a pas de divorce entre les Français et la science, ils se montrent plus réservés sur l’intégrité des scientifiques et 53 % d’entre eux doutent de leur indépendance. Est-ce une attitude ancrée de longue date ou bien la conséquence d’une crise sanitaire porteuse d’une intense infodémie1 et d’une multiplication de discours polémiques ?
  • Les sources d’informations préférées des Français sont la télévision et internet, vecteurs des images qu’ils recherchent.
    Les auteurs du baromètre définissent l’esprit critique : la capacité à trier et qualifier l’information disponible, à élaborer son propre jugement, à mettre en question ses convictions et, au bout du compte, à penser librement. Lorsqu’ils demandent aux Français de définir l’esprit critique à leur tour, ils répondent qu’il s’agit d’être capable de changer d’avis (52 %), raisonner logiquement et rationnellement (51 %) et être capable d’échanger avec des personnes aux idées différentes (50 %).

    Pour avoir une connaissance complète des résultats de ce baromètre, voici le lien.

    1 https://fr.wikipedia.org/wiki/Infodémie

Article écrit par CD

/ Non classifié(e)

Dans les starting blocks

C’est parti pour les 40 derniers jours avant le REC ! Quelques mots pour vous tenir au courant avant de vous retrouver.

Déjà, si vous pouvez lire ces quelques lignes sur ce nouveau site, c’est grâce au travail de Sylvain (dev) et Claire (graphisme) que vous pourrez d’ailleurs retrouver en avril à Diagora. Un grand merci à eux !

Le Rec, c’est une équipe (très) réduite, composée de bénévoles qui d’une année sur l’autre se proposent de soutenir le festival. C’est des intervenants qui ouvrent leurs carnets d’adresses pour que l’on puisse en trouver d’autres (en France, comme à l’international). Merci à tous ceux qui auront permis ce casting incroyable !

Cette année c’est plus de 90 intervenants et 60 tables rondes. Beaucoup de travail de coordination.

A ce jour, les intervenants sont (quasi) tous validés. La programmation est également bouclée. Il ne reste plus qu’à faire valider les bons intitulés par les conférenciers avant de pouvoir publier.

Dans un premier temps, la programmation sera sur une page statique. Ensuite, une fois les derniers calages réalisés (horaires, salles) vous pourrez la retrouver dans un module d’inscription et vous enregistrer pour telle ou telle conférence, tel ou tel atelier, à telle heure. Vous retrouverez alors vos choix sur une appli mobile, avec un QR code à présenter.

Une dernière chose, c’est grâce aux collectivités partenaire que le REC est gratuit (autant pour vous que pour les associations qui disposent d’un stand pour présenter leurs animations).

Vous voulez nous aider ? N’hésitez pas à les remercier dans vos publications sur les réseaux sociaux ! @Sicoval31@HauteGaronne @Occitanie et la ville de Labège

A bientôt !

/ Non classifié(e)